Voici quelques remarques générales pour contrer la désinformation massive sur la poursuite de la Théorie du Genre à l’école et la Sexualisation de nos enfants, dont l’aboutissement, d’après ce qui commence à se faire de plus en plus jour, consiste en l’acceptation d’une nouvelle forme de pédophilie, « consentie ». Ces remarques produites par une personne qui a peu de temps, mériteraient d’être chacune explicitées, étayées. Concernant le fait qu’elles mériteraient d’être « prouvées », je vous mets quantité de liens et de sources accablantes en pied de cet article.

– Le « débat » dans le marxisme a pour unique objet d’identifier les personnes déviantes pour les livrer à la vindicte publique.

– Le Décodex (Le Monde) en l’occurence est le « wall of shame », le mur de la honte. Y être « épinglé », c’est la mort sociale et médiatique assurée.

– La technique de guerilla utilisée par la propagande de la « pravda » française, le quotidien Le Monde, consiste à ne se concentrer, dans un message publié par un lanceur d’alerte (fut-il ultra brouillon comme ceux du « téléphone arabe », par ex. cette employée d’école primaire publique qu’on voit sur la photo) uniquement sur les points négatifs.

– La technique de désinformation ne va pas se concentrer sur les 30% ou 60% de bien fondé mais « noyer le poisson », livrer une « guérilla » autour des 5% + 12% + 3% d’erreurs qui, mises bout à bout, produisent une **impression de fake news**.

– Ce déni de réalité (le refus de considérer les 10 ou 20 ou 30 ou 60% de vrai) produit ou accentue le sentiment de ne pas être entendu, augmente la frustration. Cette technique qui consiste à refuser de considérer la frustration encourage (à dessein?) la prolifération de messages « échevelés » de gens sans qualifications, sauf celle d’être de « grandes gueules » et leur font hausser le ton, créant des remous sociaux accrus.

– Si quelqu’un s’avisait de MÉPRISER la grogne populaire et la frustration, les résultats pour la paix sociale de notre pays pourraient être CATASTROPHIQUES. Cette technique irresponsable est utilisée actuellement aux USA : les gauchistes socialistes appelés maintenant là-bas « Démocrates » font campagne pour les élections de novembre sur un seul projet : l’impeachment de D. Trump. Expulser le président élu du pouvoir pourrait avoir des conséquences sociales importantes et causer des troubles qui sont pour l’instant difficiles à appréhender (peut-être pas jusqu’à la guerre civile, mais en tous cas des états en sécession par rapport au nouveau pouvoir centralisé, peut-être et certainement des initiatives individuelles désordonnées, certainement).

– Effectivement dans le cas qui nous préoccupe, la « pravda » (Le Monde) a raison : la **loi Schiappa** (celle sur la qualification en viol) ne parle PAS d’éduquer à la sexualité. Dans la logique de la pravda, le dire est en effet faux : ils ont raison dans leurs LONGS et insipides plaidoyers.

– Il faudrait donc plutôt formuler les choses ainsi : la propagande LGBT mise en place par la ministre pro-LGBT (elle-même auteur de livres pornographiques pro-« partouzes » et autre) et menée par des associations agrées par l’Education Nationale et pro LGBT, etc. Il faut utiliser le langage de la pravda pour pouvoir la coincer sur son terrain. Mais est-il utile d’agir ainsi? Chercher à convaincre des propagandistes sciemment engagés dans la promotion d’un mode de vie que nous récusons, c’est dépenser de l’énergie inutile. Sachant qu’ils poursuivront partout dans les médias, lorsque nous échangerons avec eux, la stratégie de guérillas (lire Gramsci et la désinformation) consistera toujours à nous « coincer dans les cordes » avec le montage en épingle de détails, pour nous empêcher d’aborder la RÉALITÉ MASSIVE du fond : ON CHERCHE À PERVERTIR ET SEXUALISER DES ENFANTS innocents des préoccupations sexuelles, sous couvert d’éducation à la tolérance.

– Le « téléphone arabe » lui, ne s’intéresse aucunement à mettre les forme : IL GUEULE et il alerte les parents, et IL A RAISON. Il y aura donc toujours dans les messages produits sous le coup de l’émotion dans les réseaux sociaux des tas de détails inexacts (par exemple : on utilisera la vieille expo de Titeuf sur le « Zizi sexuel » en affirmant qu’il s’agit de livres pour enfants utilisés à la rentrée prochaine. Le détail est erroné mais la réalité objective du parent concerné et inquiet est celle-ci, et un VÉRITABLE JOURNALISME consisterait à collecter de véritables ouvrages sortant ou promus à la rentrée, et à en analyser OBJECTIVEMENT le contenu à la lumière des inquiétudes des parents.

– Comme il y a mauvaise foi des journalistes, et un certain emballement émotionnel, le faux journalisme de propagande LGBT utilise ces éléments erronés pour poursuivre le nuage d’incertitude autour de l’affaire, qui de toute façon sortira, comme sortit qques années après l’affaire de la théorie du Genre : niée et moquée au début, elle apparait comme vraie aujourd’hui. Bien plus : la désinformation MASSIVE a INSTALLÉ dans les esprits des français et des européens l’assertion suivante : on ne CHOISIT PAS d’être homosexuel. On n’en GUÉRIT PAS. C’est une condition NORMALE.

– Selon cette logique fausse, fabriquée de toutes pièces par de pseudo études scientifiques, l’étape suivante pourra être instillée dans les esprits (« démonisation massive ») afin de PRENDRE CORPS: on ne choisit pas non plus d’être pédophile. C’est une forme d’orientation sexuelle. Il faut l’accepter et ne pas s’opposer si un enfant de 11 ans sexuellement actif accepte d’avoir des relation sexuelles avec un homme de 45 ans par exemple, c’est acceptable selon cette nouvelle norme morale. TOUTE PERSONNE SENSÉE conviendra que l’assertion que je pose ici n’est pas le produit des déductions erronées de mon esprit malade de paranoïa, mais la suite logique de ce qui se met en place.

– La pravda le sait, et désinforme sciemment, noyant le poisson avec les techniques de « guérilla » (par épuisement et décrédibilisation) dont je viens de parler. Il convient :

1- d’en être conscient
2- de les traiter comme ce qu’ils sont, des outils malsains de propagande
3- ne pas discuter avec eux sur leurs bases biaisées
4- et bien sûr ne jamais se laisser coincer dans les cordes mais attaquer en frappant fort et directement, en prenant pour acquis ce que je vient de dire (ne jamais reculer le maillon de la « cordée » de défense idéologique mais toujours avancer).

Ce qu’il faudrait faire, en approfondissant la réflexion (dont je donne quelques éléments brouillons et maladroits ici, je ne suis pas spécialiste) c’est :

1- au nom de la protection de l’enfance, collecter des témoignages et porter plainte pour atteinte à la pudeur, ou tout autre délit (je ne suis pas spécialiste du Droit de l’enfant, mais montrer des images pornographiques est interdit en France. Pire, et je prends ici le cas extrême, mais les propagandistes aiment nous jeter les extrêmes à la figure, lors allons-y : troubler un jeune enfant en lui faisant croire qu’il peut entrer dans une démarche de changement de sexe, alors qu’il est mineur, et sans le consentement de ses parents est juridiquement condamnable. Cela se fait déjà aux USA et Canada (voir les reportages sur mon mur).

2- communiquer vers la « pravda » en utilisant les techniques de la pravda pour tenter de convaincre les journalistes sincères à l’aide des sources officielles, et par un langage quasi juridique, inaccessible aux « masses ». (énergie inutile, résultat improbable)

3- communiquer les faisceaux de preuves et les faits avérés très simplement pour faire de la pédagogie anxiogène vers les « masses », en ignorant le tir de barrage de la pravda (Jésus ne laissait pas les démons s’exprimer) de façon à susciter une prise de conscience, une vigilance et la collecte centralisée de témoignages, qui ne manqueront pas d’affluer.

4- Attention, il faudra pour cela utiliser d’autres canaux et réseaux car la propagande massive a TOUT INFILTRÉ et censure les comptes Facebook, les compteurs de vues, de partage, de likes, les hashtags, et livre AUSSI une « guérilla d’épuisement » par épiphénomènes (incitation prétendue à la haine, violation du copyright, signalements divers, règle des communautés enfreintes, ou TOUT SIMPLEMENT plombage et enfouissement des posts tendances sous des posts poussés artificiellement par des curateurs propagandistes).

5- communiquer ces éléments à toutes les instances représentatives (du catholicisme social à l’islam, en passant par les droite des valeurs « molles » ou « dures », sans la moindre crainte de la diabolisation des nationalistes) que nous pouvons mobiliser pour nous soutenir dans ce combat qui consiste à sexualiser des enfants qui n’ont pas cette préoccupation, afin de leur créer des interrogations qu’ils n’ont pas, et des troubles sur lesquelles nous n’avons aucun recul (je repense à cet enfant de 9 ans qui s’est suicidé en californie cette semaine après son « coming out » :comment une enfant de 9 ans peut-il se déclarer d’identité homosexuelle voire sexuallement actif?).

6- Je rappelle que le SOGI (Sexual Orientation Gender Identification) est un plan MONDIAL visant à permettre aux enfants et aux jeunes à IDENTIFIER la sexualité qui va avoir leur préférence, sous couvert de tolérance. Ensuite, une fois identifiée, la sexualité préférée peut être activée et le jeune sexuellement actif pourra avoir des rapports sexuels « consentis » avec des personnes d’âge mûr. Cette position n’est pas « complotiste » mais ressort de l’analyse de l’ensemble du faisceau de preuves, par un nombre important de personnes à travers le monde, des citoyens lambda, des complotistes, des juristes, des médecins, des tarés, des gens biens, des parents inquiets : TOUTE SORTE DE PERSONNES.

7- Tous expriment des craintes analogues qui aboutissent à des conclusions identiques, même si certains prennent des chemins détournés. Il convient dans les débats avec ceux qui nient cette réalité de ne parler QUE de l’aboutissement de ces choses et ne JAMAIS se laisser distraire par des discussions autour des détails : TOUJOURS les balayer d’un revers de main et dénoncer cette technique en leur disant: SI VOUS VOULEZ DES FAITS, FAITES VOTRE TRAVAIL D’ENQUÊTE, nous, nous ne sommes que des parents inquiets.

Voilà ce que je peux dire en conclusion.

Sources

Si vous ne deviez voir que 2 vidéos :

1- Schiappa ou la victoire des pédo-satanistes (30 minutes)
https://d.tube/#!/v/reveilletoi/hb8ulwj9

2- Ariane Bilheran : l’imposture des droits sexuels (12 minutes, allez directement à la 8e minute si vous êtes pressés)
https://www.youtube.com/watch?v=pHGoEZsu1w0

La confession de foi du satanisme : regardez à quel point notre jeunesse la partage désormais, influencée par le cinéma et les arts
https://croir.ulaval.ca/fiches/e/eglise-de-satan/

Le document du Ministère de la Santé et des Solidarités : Stratégie nationale de santé sexuelle
http://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/strategie_nationale_sante_sexuelle.pdf

La Déclaration des Droits Sexuels (Planning Familial mondial)
https://www.ippf.org/sites/default/files/ippf_sexual_rights_declaration_french.pdf

Le document source de l’OMS. Regardez surtout la page 38
https://www.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_fr.pdf

Orientation sexuelle et identité de genre (Sogi) sur le site de l’Union européenne
https://www.coe.int/fr/web/sogi

Infochrétienne taxé de Fake News par Le Monde : la réponse de la rédaction
https://www.infochretienne.com/info-chretienne-accuse-a-tort-de-fake-news-decodeurs-monde/

Maurice Berger (pédopsychiatre) parle des dangers de l’éducation sexuelle
https://www.youtube.com/watch?v=i_7GdXned0Q

Outil pour les parents concernés : Lettre type à remettre au chef d’établissement
https://proscontreeducsex.wordpress.com/courrier-type-pour-le-chef-detablissement/

Les catholiques montent (encore timidement) au créneau
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2018/08/quel-contenu-pour-les-cours-déducation-sexuelle-à-lécole-.html

Journée de Retrait des Ecoles, explications (2014)
https://www.youtube.com/watch?v=cLtF35YRVDs

L’avertissement solennel du Dr Dobson (Focus on the Family, USA)
https://www.blogdei.com/le-celebre-dr-dobson-lance-un-avertissement-solennel-aux-americains/

L’ONU et sa définition des droits sexuels (Marion Sigaut, proche extrême-droite)
https://www.facebook.com/378072949275084/videos/1894734340618225/UzpfSTEwMDAwMTk1OTE0MzQ3MToyMTMwNTM1NTk3MDIxNzI0/

Françoise Dolto défendait la pédophilie « consentante »
https://www.youtube.com/watch?v=GvoaBuSN7VU&feature=youtu.be

Loi Schiappa, le point de vue de Céline Geneviève
https://www.youtube.com/watch?v=i5bP6vpkv-w

Education sexuelle dans les écoles, la bloggeuse catholique Virginie Vota
https://www.youtube.com/watch?v=PPB9NtW9Ioc

Kinsey, le monstre qui a rendu la pédophilie acceptable (en anglais)
https://www.youtube.com/watch?v=VQVgHgNxijE

Conférence de Judith Reisman sur Kinsey et la « révolution sexuelle »
https://www.youtube.com/watch?v=zt2SYzOU-n0

Le Dr kinsey figure parmi les « pères » du mouvement LGBT, dans le fameux Legacy Walk de Chicago
https://www.choosechicago.com/things-to-do/lgbtq-chicago/legacy-walk/

Que signifient les lettres LGBTIQQAA etc.
http://en.wikimannia.org/LGBTTIQQ2SA

Le journaliste catholique Carl Zéro dévoile la monstruosité de la pédophilie en Belgique, un documentaire qui ouvre les yeux
https://www.youtube.com/watch?v=0lRLztD1SEs

Un exemple dans les médias : apologie de la pédophilie à Charlie Hebdo
https://www.youtube.com/watch?v=-1zKsxzXVQQ

Un exemple dans la justice : L’acquittement de Melun
http://www.vududroit.com/2017/11/acquittement-de-melun-sindigner-chercher-a-savoir/

Le député vert Conh Bendit et ses déclarations pédophiles
https://www.youtube.com/watch?v=C5NX7gUJODM

Pour les pervers gauchistes, enseigner le sexe déviant est la nouvelle norme
http://www.slate.fr/story/166199/education-sexualite-peur-enfants-prejuges

Pizzagate, tout était sans doute vrai : les sources Wikileaks sur Podesta
https://wikileaks.org/podesta-emails/

Pizzagate : une séance de « spirit cooking », le satanisme sous couvert d’art « contemporain ».
https://www.youtube.com/watch?v=g9ys-Lfu4Sc

Pizzagate : Hillary Clinton, sa clique et leurs pratiques
https://www.youtube.com/watch?v=qfL5KwUuvMc

L’offensive est mondiale : Une lanceuse d’alerte collecte des témoignages au Canada
https://www.facebook.com/lauralynn.t.thompson

Reportage CBN sur des cours d’éducation sexuelle choquants testés au Canada (en anglais)
http://www1.cbn.com/cbnnews/world/2018/january/mommy-mommy-i-dont-want-to-be-a-boy-little-girls-reaction-to-radical-sex-ed-program-says-it-all

Un exemple : comment la censure se met en place dès qu’on traite de ces sujets outre-atlantique
http://www1.cbn.com/the-link-blog/archive/2017/06/08/lgbt-group-targets-christian-moms-facebook-page

Et vous, qu'en pensez-vous ?